Publié par : Luc | 31 janvier 2014

Méfiez-vous des « marchands habiles »

Lors de la ruée vers l’or, vers 1850, des milliers de prospecteurs se rendaient dans l’Ouest pour trouver le filon qui les rendrait riches. Très peu le sont devenus.ruee_vers_lor

Les seuls ayant tiré vraiment leur épingle du jeu, ce sont les marchands de pelles et de pioches et de tout l’équipement dont les chercheurs d’or avaient besoin pour faire leur travail de prospection.

D’où l’expression qui en est restée en anglais : « To mine the minors », voulant dire, exploiter les mineurs ou les chercheurs d’or, en leur vendant un maximum de matériel, utile ou non à leur prospection.

Aujourd’hui, le marketing de réseau pourrait se comparer sous certains aspects à la ruée vers l’or : des milliers d’entreprises modernes offrant la possibilité à tout le monde de se créer des revenus sans limite, avec facilité.

Mais cette facilité n’est qu’apparente, comme pour le chercheur d’or.

Le fameux livre de développement personnel de Napoleon Hill, « Réfléchissez et devenez Riche », rapporte l’histoire vraie de ce chercheur d’or ayant vendu tous ses biens pour acheter sa concession et creuser sa mine.

Il commença à trouver de l’or, mais le filon s’interrompit assez vite. Il continua à chercher courageusement, mais après plusieurs mois de vaine recherche, et à bout de ressources, il décida de revendre sa mine pour une somme dérisoire au plus offrant.

Le nouveau propriétaire fit appel à un géologue.

Après avoir soigneusement étudié le terrain, ce dernier diagnostiqua que la veine devait se poursuivre logiquement quelques mètres plus à l’Est de l’endroit où l’ancien propriétaire avait abandonné ses recherches.

Le diagnostic du géologue s’avéra exact et le nouveau propriétaire fit fortune.

Un savoir-faire approprié appliqué au bon moment avait fait toute la différence.

Quelles conclusions pouvons-nous tirer de cette histoire pour le marketing de réseau ?

Quelques marchands habiles se sont mis à exploiter les mineurs qui se sont lancés dans le marketing de réseau sans savoir-faire et avec l’envie sincère de réussir.

Par exemple, ils leur font croire qu’ils trouveront leurs futurs associés sans effort et facilement en achetant des listes de contacts tous prêts à acquérir leurs produits et à démarrer dans leur affaire.

Ces marchands habiles laissent entendre que la différence entre « celui qui a réussi en marketing de réseau » et ceux qui ne réussissent pas, c’est la différence de taille entre leurs listes de contacts respectives.

Autrement dit, c’est soi-disant à cause de la petitesse de leur liste de contacts et de leur crainte de contacter que la plupart des gens échouent.

Et bien sûr, les marchands ont le remède absolu : LEUR liste, avec des milliers de contacts prêts à acheter ou à démarrer sans poser de questions…

La vérité est que cette promesse n’est qu’un mirage : les gens n’échouent jamais en marketing de réseau à cause de leur liste de contacts trop petite ou de leur peur de contacter.

Ils échouent simplement par manque de savoir-faire, comme le propriétaire malheureux ayant revendu sa mine au lieu de faire appel aux conseils d’un géologue.

Dès qu’ils sont correctement encadrés, les plus timides et les plus timorés des débutants en marketing de réseau se mettent rapidement à acquérir les bons savoir-faire et à progresser dans leurs résultats.

Car en fin de compte, les promoteurs des outils magiques ne font qu’une seule chose, consciemment ou non : tenter de s’enrichir sur le dos des nouveaux prospecteurs du marketing de réseau, qui échoueront de toute façon, avec ou sans leurs outils magiques, tant qu’ils n’auront pas appris les savoir-faire de base.

Et si vous n’êtes pas encore tout à fait convaincu de ce qui précède, je vous invite à réfléchir à ces deux questions :

  1. Croyez-vous VRAIMENT qu’il existe une recette pour s’enrichir facilement sans aucun effort ?
  2. Si vous disposiez d’un outil magique capable de vous enrichir à coup sûr, passeriez-vous votre temps à essayer de le vendre à tout le monde ?

En conclusion, si vous venez de vous lancer en marketing de réseau ou si vous envisagez de le faire, écartez-vous des marchands habiles qui vous promettent que ce sera facile, et recherchez une entreprise et des partenaires qui s’engagent à vous soutenir en vous enseignant les savoir-faire dont vous aurez besoin pour réussir dans le plus beau métier du monde.

Portez-vous bien,

Luc

Publicités

Responses

  1. Tellement sensé… Merci pour ce post


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :